LIRE & ECRIRE

Ce groupe se veut ouvert à tous ceux qui aiment la musique des mots de notre belle langue française. Il aurait pu s'appeler nid de plumes, puisqu'il a vocation de réunir les amis de l'écriture... comme de la lecture !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 "Les vignes de l'amour" 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
avatar

Messages : 503
Date d'inscription : 15/11/2008
Age : 64
Localisation : Belgique

MessageSujet: "Les vignes de l'amour" 4   Ven 20 Fév - 20:42

De : kovik4 (Message d'origine) Envoyé : 4/03/2008 17:05

L’auberge était dans un petit de ces petits villages pittoresques avec sa fontaine sur une petite place bordée de platanes face à la Mairie, le cadre était typiquement Provençal avec des bouquets de lavandes suspendus aux poutres du plafond, les tables en fer forgé, garnies de nappes en tissu Provençal.
Cet auberge était un havre de paix, un endroit ‘’ tranquilll ‘’ comme on dit dans le pays.

Tout au long du repas, Maurice n’avait d’yeux que pour elle, ce qu’elle ne manqua pas de remarquer car cela la flattait de lire dans ses yeux cette convoitise.
Pendant qu’ils prenaient le café, il s’enhardit et lui caressa délicatement la main, ce geste de tendresse ne lui déplaisait nullement.
Elle le savourait, le dégustait bien plus que la liqueur de coing servie avec les cafés.

- C’est merveilleux Maude d’être ici avec toi, je resterai bien toute la nuit ainsi.
Elle lui répondit d’un large sourire tout en retournant sa main pour enserrer les doigts de Maurice dans sa paume, elle aussi était heureuse d’être là, d’avoir osée venir vers lui, cachée derrière un oui de courtoisie à cette invitation.
Maurice la laissa seul un moment pour aller régler l’addition en toute discrétion.
Seule à table, elle ferma les yeux tout en souriant grisée de cette soirée qui resterait inoubliable, là perdue dans ses rêveries, elle sursauta quand la voix de Maurice lui dit, « nous y allons ? »

Il était là à côté d’elle tenant sa veste chanel sur le bras, il la posa avec délicatesse sur ses épaules, elle se leva prit son sac et le suivit pour quitter l’auberge.
Dans le petit chemin caillouteux qui conduisait à la voiture, elle passa son bras dans le sien et dans la nuit tombante bras dessus, bras dessous comme un vieux couple ils regagnaient la voiture.

La nuit déposait son voile sur le pays, la lumière des villages perchés sur leur piton rocheux se dessinaient dans l’ombre des montagnes et de la garrigue, spectacle magistral que ce don de la nature.

- j’ai passée une soirée très agréable Maurice et le repas était un délice.
- J’en suis ravi, que tu aies apprécié, mais! Nous pourrions peut-être prolonger cette magnifique soirée et la finir ensemble cette soirée ! J’en meurs d’envie Maude.
- Maurice tout cela est nouveau pour moi, il y a bien longtemps qu’un homme ne s’est plus installé dans ma vie.
- Tu sais Maude ! Moi aussi il y a longtemps que je n’ai plus invité une femme chez moi.
Mais tu me chavires la tête, même dans la vigne je pense à toi.
Je ne veux pas te bousculer, mais j’ai des sentiments sincères pour toi.

Pendant un moment un silence pesant s’était soudain installé entre eux.
Maude mourrait d’envie de lui dire oui, mais elle avait si peur de s’engager, elle redoutait une nouvelle déception, tant de tristes souvenirs restaient gravés dans sa mémoire.
Avant d’arriver au domaine d’Adrien, il s’arrêta sur le bas côté de la route, coupa le contact et mit le frein à main.
Il passa son bras sur les épaules de Maude et se pencha vers elle venant poser ses lèvres sur sa bouche.
Ce baiser le rendait fou de passion, il en avait les sangs retournés, sentant sa belle s’abandonner à cette étreinte passionnelle qui la grisait tout autant que lui.
Brûlant de désir, il laissa sa main glisser sous son corsage, venant y cueillir ses seins lourds.
Extasier de tant de passion, Maude succombait à son propre désir, elle déboutonnait le chemise de Maurice.
Puis laissa sa main se balader sur ce torse puissant masqué d’un poil dru, elle frissonnait du bien-être de cette caresse.

- Restes avec moi ce soir mon amour ! Je t’en prie.

Maude les yeux mi-clos subissait un déchirement entre le oui de son désir et le non engendré par la peur d’une aventure éphémère qui laisserait peut-être des blessures.
- ton silence est un oui ! Alors je vais pouvoir t’aimer toute la nuit.
Il redémarra la voiture et prit le chemin de son mas, quelques minutes plus tard, il s’arrêta dans la cour, coupa le contact et vint ouvrir la porte à Maude.
Puis sans l’attendre comme un gosse, il courut vers la piscine tout en se dévêtissent abandonnant ses vêtements sur le sol.
Une fois au bord du bassin il retire son slip et plongea nu tout en criant « je t’aime ».
Maude l’avait suivi et le regardait s’ébattre dans l’eau tel un gamin heureux.
- Elle est délicieuse, viens m’y rejoindre.
- je n’ai pas de maillot !
- Il fait nuit, personne ne peut te voir sauf moi, viens !
- D’accord.
Maude retira ses vêtements les posa sur un siège, mais garda son soutien-gorge et son tanga.
Elle descendait par l’échelle quand soudain les bras de Maurice la prirent par la taille, l’arrachant de la rambarde pour l’entraîner dans l’eau.
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
admin
Admin
avatar

Messages : 503
Date d'inscription : 15/11/2008
Age : 64
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: "Les vignes de l'amour" 4   Ven 20 Fév - 20:43

Réponse
Conseiller Supprimer Message 2 sur 3 dans la discussion

De : Léopold42 Envoyé : 5/03/2008 9:23

Mmmh, c'est super beau ton histoire, Marco !
Je l'ai relue depuis le début car j'avais un peu oublié : tu es un artiste qui jongle avec les mots et les émotions. Merci.

Léo
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
 
"Les vignes de l'amour" 4
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Salon de "l'expression de l'amour"
» "le temps de l'amour" de Colleen McCullough
» "Houba! une histoire d'amour!"
» Petit monstre "FOU D'AMOUR"
» 13 février : "Flocons d'amour"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIRE & ECRIRE :: "Les vignes de l'amour"-
Sauter vers: