LIRE & ECRIRE

Ce groupe se veut ouvert à tous ceux qui aiment la musique des mots de notre belle langue française. Il aurait pu s'appeler nid de plumes, puisqu'il a vocation de réunir les amis de l'écriture... comme de la lecture !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Episode 05

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fee_Gnomene
Admin
avatar

Messages : 328
Date d'inscription : 24/11/2008
Age : 50
Localisation : Saint Denis (93200) France

MessageSujet: Episode 05   Mar 27 Jan - 17:36

Sébastien Sépulchre n°5

-----------------------------------



Mais le soir, un vrai conseil de famille, établit par la voix de son père que s’il persistait dans ce destin funeste, il lui coupait les vivres et le priait de trouver un logement en dehors de chez lui. Comme il était encore en dernière année du Lycée, la menace paraissait sans appel.

Il a rencontré Annie, chez elle, pour la tenir au courant de la position parentale. Elle n’insiste pas et lui conseille de mettre fin à leurs espérances.

Quelques jours plus tard, il fit la connaissance d’une autre Annie qui n’avait que dix-sept ans et habitait le quartier. Elle prenait le métro, en même temps que lui pour se rendre à son Lycée. Brune à la peau mate, au petit visage bistré, ses lèvres charnues l’attiraient. Très timide, sa beauté lui avait cependant créé une petite cour de fidèles, garçons et filles, l’approcher demandait une stratégie. Il commence par lier connaissance avec une petite rousse à la figure couverte de taches de son. Elle parle facilement et l’introduit dans le cercle qui comprenait sa voisine, la fille du pharmacien, toujours bouche à bouche avec un jeune homme distingué, qui descendait à une station plus proche que la sienne. Il a une section de métro pour aborder cette lourde créature aux gros seins qui soulèvent sa gabardine. En quelques jours, elle le présente à l’élue de son cœur qui semblait disponible. Ils riaient tous beaucoup et il avait l’amour triste. Il promenait son air funèbre parmi ses jeunes animés par la joie de vivre. Mais il parvient à ses fins et à avouer qu’il pense à elle, jour et nuit. Elle parait sensible à sa déclaration et ils effectuent quelques voyages, la main dans la main. Il fallait passer à un stade plus périlleux, certes Maman préfère les brunes comme elle, aux blondes ou rousses toutes détestées. La petite est plus jeune que lui, très timide, elle n’a pas l’arrogance de la première Annie. L’entrevue dans le living de Maman ne dégagea pas d’étincelles. La petite était glacée d’effroi devant cette dame superbement coiffée, parée de ses bijoux les plus prestigieux et répandant un parfum de grande maison. Elle reçut quelques babioles en souvenir de sa visite.

Le lendemain, un jeudi, il reçoit une invitation à passer l’après-midi auprès d’elle. Le père à son arrivée, s’éclipse promptement. Resté seul avec Annie, il obtient un baiser, force l’entrée du corsage embrasse un sein, ses lamentations réussissent à lui capturer l’autre. Ses caresses le rapprochent de la mythique petite culotte; tant convoitée, mais il échoue devant la résistance effarouchée de la fille. Le lendemain, il se fait éconduire par le père, malgré ses protestations véhémentes, affirmant que son amour pour Annie l’avait entraîné, et qu’il ne recommencerait plus.

La semaine suivante une lettre de l’autorité occupante mit fin à ses tentatives amoureuses, il fut piégé dans le bureau où on l’avait convoqué. Deux années s’écoulent dans la paisible villégiature imaginée par les Teutons; considéré comme inapte à un travail manuel, Sébastien lave des cartouches dans un bain de savonnée avant l’emboutissage.

Après une série de bombardements de nuit, il se retrouve en pyjama de coton pour affronter la neige qui tombait des verrières vidées de toute vitre. Puis l’usine détruite, il fut affecté au déblaiement des maisons voisines pour dégager les blessés ou extraire les morts.

Ce n’était plus le même homme qui reprit en juin, venant de Leipzig le chemin de son ancien domicile.

Après les effusions du retour, il marque fermement les limites désormais acquises de sa bonne volonté.

A l’Université, il se retrouve avec des jeunes de dix huit ans qui n’ont pas connu les baraques des villégiatures en Germanie. Leur insouciance l’émeut, au contact de ses camarades de toute origine, il possède maintenant une autre vision de l’existence. Lorsqu’il bavarde avec son père des relations dans l’usine, des conflits naissent spontanément pour des raisons sociales.



A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
http://partirailleurs.canalblog.com
 
Episode 05
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Episode 129 : Fairy Tail
» Episode 1 - Disparition sur le campus
» Nouvelle episode de lost s06 l'episode bonus
» Episode 10 : L'etoile de mer
» Episode 18 - Voix intérieures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIRE & ECRIRE :: "Sébastien Sépulchre"-
Sauter vers: