LIRE & ECRIRE

Ce groupe se veut ouvert à tous ceux qui aiment la musique des mots de notre belle langue française. Il aurait pu s'appeler nid de plumes, puisqu'il a vocation de réunir les amis de l'écriture... comme de la lecture !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Le banquier 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
martin



Messages : 683
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Le banquier 8   Jeu 4 Nov - 15:46

Allez Marissa écris une histoire et on va savoir si dans ton texte une citrouille va apparaître ici dans la banque.

Très bien voilà.

Une citrouille explosive de la préhistoire apparaissait dans la banque avec un cheval.

Et sur le cheval il y avait un boucher qui disait ceci.
Excusez-moi mesdemoiselles mais est-ce que je me trouve en Australie ici.

Et la belle caissière répondit ceci au monsieur à cheval.

Non vous vous trouvez au Canada et pas en Australie.

Et le boucher demanda ceci à la blonde en polo et minijupe.

Excusez-moi mademoiselle pourriez-vous dire ce que je fais ici dans votre banque et pour qu’elle raison êtes-vous habiller en uniforme pour travailler dans cette banque.

Voilà mon histoire, les filles qu’en pensez-vous.

Très bien mais dis-moi est-ce que la citrouille a exploser.

Bien sur que non que la citrouille n'a pas exploser, Karine.

Karine.

Oui les amies.

Regarde il n’y a pas de boucher, un cheval, une citrouille et nous ne sommes pas en Australie.

Oui vous avez raison cette machine à fabriquer des histoires n’est peut-être pas diabolique.

On la garde Karine.

Oui bien sur que nous pouvons la gardez.

Et le banquier entra dans la banque.

Bonjour mesdemoiselles est-ce que vous allez bien et quel est cette machine dans la salle à manger de ma banque.

Vous ne la reconnaissez pas votre machine à fabriquer des histoires, monsieur.

C’est vous qui l’avez apportez hier soir pour la mettre dans la salle de jeux.

La salle de jeux, mais ce n’est pas la salle de jeux, c’est la salle à manger mais dites-moi qui êtes-vous et que faites-vous habiller en uniforme au lieu de porter le chemisier et le veston comme mes caissières, mademoiselle.

Vous avez raison je ne suis pas dans ma banque et toutes les filles porte le costume.

Dites-moi monsieur dans quel pays que je me trouve et comment que je suis venue ici.

En Australie mademoiselle, vous vous trouvez en Australie.

Et en regardant les autres caissières Karine disait ceci.

Ce n’est pas mes copines de travail c‘est vos caissières à vous.

La machine diabolique c’est elle qui m’a chiper ici dans votre banque mais excusez-moi je dois tourner la manivelle.

Pour qu’elle raison voulez-vous tourner la manivelle de cette machine.

Pour retourner chez moi au Canada monsieur.

Et en tournant la manivelle les images étaient ceux-ci.

Banque.
Canada.
Avion.
Parka d’hiver.
Tempête de neige.

Et que voulez-vous faire avec ses images.

Écrire ceci monsieur.

Comme je me trouvais en Australie le directeur de la banque m’embarqua dans son avion pour retourner chez moi au Canada parce ce qu’il faisait tempête de neige.

Et comme il faisait tempête de neige le pilote de l’avion m’a dit ceci.

Mettez votre parka et prenez un parachute et sauter de l’avion et vous allez atterrir dans la neige parce ce que je ne peux pas poser l’avion du banquier parce ce que c’est le déluge sur terre.

Et la belle Karine sauta en parachute et celle-ci atterrissait dans la banque où elle travaillais.

Karine est-ce que ça va ma chérie.

Où étais-tu.

En Australie les filles je me trouvais en Australie.

Et comment que tu as fait pour revenir ici.

J’ai tourner la manivelle d’une machine à fabriquer les histoires et suis revenue chez moi ici au canada les amies.

Tu veux dire que tu étais en Australie où il y a une machine comme celle-ci.

Et que tu as écris une histoire pour revenir ici chez nous au Canada.

Oui c’est ça les filles.

Et comment que les filles était-elle habiller.

Est-ce qu’elle fumait la cigarette.

Est-ce qu’il faisait beau là-bas.

Et où était-elle cette machine Karine.

Est-ce qu’il y avait une citrouille, un cheval.

Pour répondre à toutes vos questions les filles ne fumait pas.

Pour l’habillement elle portait le costume mais il n’y avait pas de cheval ni de citrouille.

Et pour la machine elle se trouvait dans la salle à manger les filles.

Et pour savoir si il faisait beau oui il faisait très beau parce ce que je suis revenue en avion et comme il faisait tempête de neige au Canada j’ai sauter en parachute pour atterrir ici dans notre banque.

Tu veux dire que cette machine à fabriquer des histoires nous fais voyager, fumer, comme j’ai fait avant d’entrée dans la banque Karine.

Oui Marie comme tu viens de dire.

Qu’allons-nous faire de cette machine parce ce qu’on l’aime tu sais.

Nous pourrions la garder et écrire d’autres histoires.

Et comme ça il y aura des personnages qui vont venir ici et ils vont nous poser des tas de questions.

Non nous devons la détruire, les filles.

S’il te plait Karine nous voudrions la gardez.

Si on la garde cette machine diabolique et que nous écrivons une histoire avec des personnages, objet, époque nous pourrions peut-être nous retrouver dans un autre pays où dans l’espace, les amies.
Revenir en haut Aller en bas
Léopold42
Admin
avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 74
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Le banquier 8   Ven 5 Nov - 19:19

C'est une histoire complètement rocambolesque, mais c'est amusant !
Je crians que ta machine nous en fasse voir de toutes les couleurs, Martin...

Amitiés de Léo

_________________
Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas que l'on te fasse.
Revenir en haut Aller en bas
http://msn-handicap.1fr1.net/
 
Le banquier 8
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Banquier
» La poste fâchée avec mon banquier. Mélange détonnant!!
» Comment avoir son banquier
» [Noël, Nicolas] Comment j'ai tué mon banquier ou itinéraire d'un honnête meurtrier
» Le banquier et le jardinier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIRE & ECRIRE :: "Le Banquier"-
Sauter vers: