LIRE & ECRIRE

Ce groupe se veut ouvert à tous ceux qui aiment la musique des mots de notre belle langue française. Il aurait pu s'appeler nid de plumes, puisqu'il a vocation de réunir les amis de l'écriture... comme de la lecture !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 DONY, Olivier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fee_Gnomene
Modérateur
avatar

Messages : 276
Date d'inscription : 24/11/2008
Age : 49
Localisation : Saint Denis (93200) France

MessageSujet: DONY, Olivier   Lun 30 Jan - 15:37

Léon tête de con de Olivier DONY

Résumé :

Asocial, anar, misanthrope, mauvais fils, amoureux déçu, amant invivable, ami irascible, débiteur chronique, gastronome colérique, desperado authentique... Oui, Léon est un peu tout ça. Une vraie tête de con, qui râle, qui gueule, qui engueule, qui dénonce, qui fustige.

Il n'aime plus la vie, il a raté la sienne ? Qu'à cela ne tienne, un beau matin il se lance et balance à la face du monde son ultime défi réussir sa mort.

Pris d'une frénésie boulimique et ravageuse, il écrit coup sur coup les dix-neuf lettres qui lui permettront de tirer sa révérence la conscience légère et le coeur libre. Sa mère, ses amis d'enfance, la femme qu'il a fait avorter, son banquier, les pâtes alimentaires (son plat préféré !)... Nul n'est épargné.

Article publié sur le site PSYCHOLOGIES :

“Quand on a décidé de se tuer, on écrit avec une absolue liberté”
Olivier Dony, 43 ans, publie “Léon tête de con” (Pétrelle), un premier roman autobiographique : ayant décidé de se suicider, il y règle ses comptes avec son entourage…
Le suicide est-il une solution ?
Sur le moment, oui, c’est vraiment une solution : quand on ne sait plus comment remplir ses journées, quand on sent le regard des autres changer parce qu’on est au chômage, quand on a le sentiment d’être dans une situation d’échec social, amoureux et amical. Dès que l’on prend la décision de mourir, une légèreté sublime vous envahit. Tous les muscles se détendent et on vit quelques minutes de total apaisement.
Pourquoi avoir écrit dix-neuf lettres d’adieu ?
Quand on a décidé de se tuer, on écrit avec une absolue liberté. J’ai pu écrire tout ce qu’habituellement on ne peut pas dire à son entourage. Ça a été une renaissance. Je me suis fait un bien fou, j’ai tourné des pages de façon définitive. Aujourd’hui, mes relations avec les autres ne sont plus les mêmes. Elles sont désormais plus vraies, adultes. Auparavant, j’étais en état de dépendance avec beaucoup de gens. J’ai pu rompre ce lien en disant librement à certains que je les aimais et à d’autres que je ne les aimais pas. Ça a été une sorte de psychanalyse sauvage qui s’est faite naturellement. Du coup, j’ai choisi de vivre…

Mon avis : j'avais lu ce livre à sa sortie et j'ai adoré. C'est prenant et tellement vrai.... réglements de compte et vérité : un mélange explosif. Qui n'a pas rêvé de dire à tous ce que l'on pense ? se vider la tête et le coeur, sans limite....

Je vous en conseille la lecture. On sourit, on grimace mais au final, quelle jubilation !

_________________
Retrouvez mes critiques littéraires sur mon blog
http://partirailleurs.canalblog.com

Retrouvez mes textes sur mon blog
http://feegnomene.canalblog.com
Revenir en haut Aller en bas
http://partirailleurs.canalblog.com
Léopold42
Admin
avatar

Messages : 375
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 74
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: DONY, Olivier   Lun 20 Mar - 22:22

Tiens, Nath, le titre ne m'aurait pas attiré, mais ce que tu en dis, par contre est intéressant. Merci.

A l'occasion, si je peux le trouver en bibliothèque, je ne manquerai pas de le lire !

Amitiés de Léo.

_________________
Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas que l'on te fasse.
Revenir en haut Aller en bas
http://leopold42.multiply.com/?replies_read=402
 
DONY, Olivier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Les Lyonnais" d'Olivier Marshall 2011
» [Gérard, Olivier] Te retourne pas, Handala!
» Présentation Olivier, Toulouse, HTC Desire
» Olivier
» L'ile de Olivier de RESSÉGUIER

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIRE & ECRIRE :: LIVRES RECOMMANDES & CRITIQUES : :: Auteurs, de A à Z :: C & D-
Sauter vers: