LIRE & ECRIRE

Ce groupe se veut ouvert à tous ceux qui aiment la musique des mots de notre belle langue française. Il aurait pu s'appeler nid de plumes, puisqu'il a vocation de réunir les amis de l'écriture... comme de la lecture !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Avalanche au Népal 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
martin



Messages : 290
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Avalanche au Népal 6   Jeu 22 Déc - 16:34

Laurel a raison on devrais construire un igloo avec des tableaux de blonde qui disent ceci...



Moi je porte un paletot et je suis en train de gelé.

Attache-le ton manteau et tu ne gèlera pas.

Si je l'attacher les boutons vont casser, Karine qui porte le veston.

Mais dis-nous karine que fais en classe avec ses enfants...



JE SUIS PROFESSEUR D'COLE ET LA PETITE FILLE C'EST LA FILLE DE MAGGIE L'ES BLONDE DE CE DTECTIVE TAVARÈS ET JE PORTE LE VESTON ET PAS LE POLO...

Et tes étudiants porte-t-il l'uniforme scolaire.

Oui pour faire de la culture physique où des étudiants disait ceci...



Nous pourrions allez jouer dans la neige au Népal...

Faudrait que je demande à Maggie si vous pouvez venir avec nous au Népal, les enfants...

Et Tessa qui se trouvais dans la neige disait ceci...
Revenir en haut Aller en bas
martin



Messages : 290
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Avalanche au Népal 6   Mar 27 Déc - 21:14





Revenir en haut Aller en bas
martin



Messages : 290
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Avalanche au Népal 6   Mer 28 Déc - 17:39





Revenir en haut Aller en bas
martin



Messages : 290
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Avalanche au Népal 6   Mer 28 Déc - 17:56







Dernière édition par martin le Dim 1 Jan - 21:19, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
martin



Messages : 290
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Avalanche au Népal 6   Ven 30 Déc - 17:40





Revenir en haut Aller en bas
martin



Messages : 290
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Avalanche au Népal 6   Ven 30 Déc - 21:14





Revenir en haut Aller en bas
martin



Messages : 290
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Avalanche au Népal 6   Ven 30 Déc - 22:36





Revenir en haut Aller en bas
martin



Messages : 290
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Avalanche au Népal 6   Sam 31 Déc - 15:50





Revenir en haut Aller en bas
martin



Messages : 290
Date d'inscription : 19/10/2010

MessageSujet: Re: Avalanche au Népal 6   Lun 9 Jan - 17:54

Mais la blonde écrivait ceci.

Vous me paraissez bien jeune pour être détective, car vous m'avez dit avoir 19 ans, dit le commissaire, mais je vois que




c'est Mme Maryse Kelly qui vous emploie. Une parente à vous?
-C'est ma tante, répondis-je, et elle me confie quelques petites missions de temps à autre.

Mais pour en revenir à notre inconnue, commissaire, je crois qu'il serait bon que je retourne sur les lieux où j'ai retrouvé la



Au fait, vous ne vous souvenez toujours pas de votre nom? demandais en m'adressant à elle.

-Mon prénom, seulement,


car c'est un prénom qui me semble très familier.

Mais on m'a dit, quand j'étais dans la soucoupe volante, que les souvenirs reviendraient peu à peu.

-Eh bien, Alice, et avec votre accord, Monsieur le commissaire, nous allons retourner dans le parc, et ensuite, je vous ramènerai ici pour que l'on trouve une solution en ce qui vous concerne.
Nous primes provisoirement congé du commissaire et retournâmes à l'endroit où j'avais trouvé Alice. Nous dûmes réescalader la grille, et arrivés près du buisson, je cherchais d'éventuelles traces d'herbe brûlée, attestant qu'une soucoupe était passée par là.
Je scrutais le sol quand tout à coup, j'entendis une galopade qui m'était familière.
Je me retournais et vis arriver un chien qui courrait comme un fou dans ma direction:
-Milou! m'écriais-je, c'est bien toi, mon chien?
L'animal me sauta dessus en bondissant de joie, et je n'en crus pas mes oreilles quand je l'entendis me dire:
-Oui, c'est moi, Milou, tu en as mis du temps pour me retrouver! et encore, j'ai fait les trois quarts du travail!
-Mais...Mais...C'est toi qui parles? Il parle, maintenant, dis-je à Alice que la chose ne semblait pas intriguer outre mesure.
-Je parle depuis que cette fichue soucoupe m'a enlevé, ficelé sur une table et endormi! bougonna Milou. Tu parles d'une randonnée! Ça m'apprendra à vouloir faire un tour tout seul!
-Raconte moi tout, Milou! qui t'as enlevé?
-Ces indigènes de Yarwooz quelque chose, tiens! Je farfouillais dans les buissons car j'avais senti une odeur bien attirante, mafoi, quand un monstre d'acier s'est approché venant des airs et hop! aspiré, le Milou!
Et ensuite, des voix qui me demandaient de rester tranquille, parce que, hein, moi je me débattais, puis un petit somme et vlan, me revoilà doté de la parole, car il paraît que, toujours selon les indigènes, je n'étais pas au top de mes capacité, vu mon intelligence, il ne me manquait que la parole, et voilà, Milou, le top du chien! Je cause, maintenant!
Je m'assis au pied d'un arbre. J'étais bien, affublé de deux créatures qui avaient fait la rencontre d'extra-terrestres qui se permettaient de modifier ce que notre Mère Nature avait programmé! Je me demandai ce que les visiteurs de l'autre galaxie avaient jugé bon de modifier chez Alice.
Je n'allais pas tarder à le découvrir, quand Alice me dit:
-Il faudrait partir d'ici, le gardien du parc fait sa ronde!
-Mais il n'y a personne, dis-je, que toi, Alice (j'avais décidé de la tutoyer, vu que nous vivions quand même une aventure extraordinaire en commun!) et Milou!
-Si, je t'assure, il vient de rentrer par la porte Ouest!
-Et tu as entendu ça d'ici? tu te moques de moi!
-Mais non, je t'assure, il faut s'en aller!
-Elle a raison, intervint Milou, j'entends aussi un bruit de pas dans le lointain, allez, faut pas s'éterniser ici, décampons!
Complètement dépassé par les évènements, je les suivis et nous refîmes le chemin en sens inverse, Milou gambadant joyeusement sur nos talons.
Une fille qui entendait presque les ultra-sons, un chien doué de parole, mais je rêvais, ou quoi?
En attendant, dis-je quand nous fûmes de l'autre côté de la barrière, pas question pour vous deux de montrer à quiconque vos nouvelles capacités, sinon, je vous dis pas le pataquès!
-Ouais, fis Milou, c'est toi le chef, je serais muet, et Alice sera sourde!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avalanche au Népal 6   Aujourd'hui à 9:38

Revenir en haut Aller en bas
 
Avalanche au Népal 6
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIRE & ECRIRE :: Avalanche au Népal-
Sauter vers: