LIRE & ECRIRE

Ce groupe se veut ouvert à tous ceux qui aiment la musique des mots de notre belle langue française. Il aurait pu s'appeler nid de plumes, puisqu'il a vocation de réunir les amis de l'écriture... comme de la lecture !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Lettre à… mon Ange Gardien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Léopold42
Admin
avatar

Messages : 411
Date d'inscription : 25/11/2008
Age : 75
Localisation : Belgique

MessageSujet: Lettre à… mon Ange Gardien   Mar 22 Nov - 14:12

Lettre à… mon Ange Gardien

Cher Ange dont je ne connais pas le nom,

Je ne connais pas ton nom, mais tu connais très bien le mien, toi qui m’a été prêté par Dieu le jour de ma naissance…
Peut-être même avant ?

Etais-tu, comme mon papa, penché déjà sur la grossesse de maman ?

Connaissais-tu déjà mon nom alors ?
Oui, sans doute, toi qui sais, par Dieu, toutes choses et qui es chargé de m’instruire…

Je relis en ce moment un livre qui m’avait déjà soufflé à l’époque : « Enquête sur l’existence des Anges Gardiens », de Pierre Jovanovic, grand reporter au « Journal de Paris », édité aux Editions Filipacchi en 1993 déjà et qui n’a peut-être pas eu le retentissement qu’il aurait dû avoir.

Dans ce livre, on apprend à te connaître, toi l’Ange Gardien que tout un chacun reçoit donc, et qui nous est particulier, à tel point qu’un Padre Pio, par exemple, voyait très bien celui de chacun de ses visiteurs.

Oh, bien sûr, il faut sans doute être comme lui ou son Saint prédécesseur, François d’Assise, ou même une Catherine de Sienne pour avoir cette chance de converser ainsi avec les Anges, mais bon : rien n’empêche d’y croire, en attendant, et même de l’invoquer, le prier, ou l’envoyer en mission ici ou là à notre place, pour consoler quelqu’un par exemple, qu’on ne peut aller voir ?

Ainsi, cher Ange-dont-je-ne-connais-pas-le-nom, et que j’appellerai donc « Gardien » de par ta fonction auprès de moi, je t’envoie chez tous les sceptiques qui me liront leur faire un petit « signe » dans leur journée, car je te sais plein d’humour : un humour angélique et particulier, assurément, comme quand tu me trouves une place de parking que je cherche en vain depuis un moment, et que je trouve aussitôt que je t’invoque…

Qu’il doit donc être bon d’être dans le voisinage du Seigneur, je n’en doute pas, et ne voulant pas t’en priver, c’est vers Lui que je t’envoie le plus souvent, pour Lui demander une grâce ou Lui demander pardon. Il sait que je voudrais être parfait pour Lui plaire, mais que je suis loin du compte, pauvre créature que je suis, mais tout de même saint en devenir… avec ton aide.

Ainsi, je sais, cher Ange, que tu ne m’abandonneras jamais, mais que tu n’agis, en général, que si l’on t’invoque : ne permet donc pas que je t’oublie !

Merci pour tout ce que tu fais pour moi, et rends grâce au Seigneur pour moi de t’avoir placé ainsi à mes côtés, ne te détournant même pas quand je faute… mais priant pour que je me relève très vite, tout en me tendant une main invisible mais si souvent efficace.

Je ne te dis pas « au revoir », puisque tu es toujours avec moi, mais « à te voir », le jour où enfin il me sera donné d’aller vers notre Créateur, auprès duquel tu me défendras encore… je l’espère ?

Je te salue, mon bel Ange,

Léo

_________________
Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas que l'on te fasse.
Revenir en haut Aller en bas
http://msn-handicap.1fr1.net/
 
Lettre à… mon Ange Gardien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon ange gardien
» Médaille St-Antoine-de-Padoue et l'Ange gardien - XVIIème
» Médaille "ND-de-Bon-Secours & l'Ange Gardien" - XIXème
» Médaille St-Joseph et l'Ange Gardien - fin XIXème
» Comment contacter son guide spirituel ou son Ange gardien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIRE & ECRIRE :: "Lettres à mes morts... ou Vivants"-
Sauter vers: