LIRE & ECRIRE

Ce groupe se veut ouvert à tous ceux qui aiment la musique des mots de notre belle langue française. Il aurait pu s'appeler nid de plumes, puisqu'il a vocation de réunir les amis de l'écriture... comme de la lecture !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Pearl BUCK

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fee_Gnomene
Admin
avatar

Messages : 324
Date d'inscription : 24/11/2008
Age : 50
Localisation : Saint Denis (93200) France

MessageSujet: Pearl BUCK   Lun 24 Nov - 16:44

l'histoire d'une merveilleuse famille qui résiste pendant l'occupation de leur pays, qui résiste sous les tortures, qui résiste dans la résistance,qui résiste moralement, qui résiste de façon rusée....

c'est l'histoire de ce fils, le plus jeune de la famille, trop beau qui sera massacré psychologiquement par les soldats mais qui physiquement résistera et trouvera sa voie.....

un style magnifique, des sentiments qui coulent sous la plume de Pearl Buck et entraîne le lecteur, au travers des sourires, des larmes, de la joie et de la tristessse, un style qui nous fait voyager et nous en met "plein la figure" de ces grands paysages et de ces grands hommes.....

La mère, de Pearl BUCK

Résumé pris sur "livrenpoche.com" : Dans un petit village de Chine, que n'a pas encore touché la tour-mente politique et sociale, une femme, jeune encore, s'est résignée à ne connaître qu'une vie de travail et de misère. Avec son mari, sa belle-mère, les enfants que chaque année lui apporte, elle voit se dérouler une existence sans joie et sans heurt. Un jour, le mari part pour la ville et ne revient plus. Les enfants grandissent, la vieille meurt. Le désespoir et la résignation gagnent le coeur de la mère, entrecoupés de brefs sursauts de révolte, de ruses destinées à justifier aux yeux du village l'absence prolongée du mari. Une aventure amoureuse sans lendemain achève de la convaincre qu'il n'y a pour elle désormais que le souci de nourrir et d'élever les enfants. Mais ce n'est pas la fin des humiliations et de la souffrance. Le réalisme de Pearl Buck et une immense tendresse s'accordent ici pour retracer l'existence pathétique d'une paysanne chinoise, pareille à des millions d'autres, une existence qu'aucune joie n'illumine et qui se débat misérablement, comme il en a toujours été, tandis qu'avec les premières exécutions de communistes l'histoire semble vouloir tout changer.

C'est le premier livre de Pearl BUCK que j'ai lu ; j'étais au collège, en 4ème ou 3ème. je ne voulais bien entendu pas le lire... depuis j'ai appris à l'aimer, comme les autres livres de Pearl BUCK qui m'ont enthousiasmée... Je le recommande, bien sûr... même si je ne peux développer ma critique car je l'ai lu il y a trop longtemps ; les détails sont flous. Par contre, je crois me souvenir d'une scène terrible d'un accouchement (ou fausse couche) qui m'avait beaucoup touchée car dans cette scène, j'avais compris avec mes 15 ans tout frais le dénuement et la solitude de la pauvre femme, la différence entre notre culture et nos besoins et sa culture et ses besoins.

Les fils de Wang Lung, de Pearl BUCK

Venu selon la coutume assister aux obsèques de son père, le troisième fils de Wang Lung brûle de retourner dans le nord maintenant qu'il a, grâce à son héritage, le moyen de réaliser un dessein mûri de longue date - devenir seigneur de guerre. Avec les hommes qu'il enrôlera sous sa bannière, il s'installera dans quelque région fertile dont les paysans lui paieront tribut pour qu'il les protège contre les voleurs. Telle est la tradition depuis des temps immémoriaux en Chine, telle sera la vie de Wang le Tigre. La défaite du Léopard marque la première étape du triomphe du Tigre, mais le sort réserve à cet homme taciturne d'amers lendemains. Apre existence, bien différente de celle que mènent, dans leurs cours remplies d'enfants, Wang le Propriétaire et Wang le Marchand ses frères - les autres fils de Wang Lung. Trait par trait se forme ainsi dans ce volume (le 2e de la trilogie de « La terre chinoise »), l'image fidèle d'une société pour qui le XXe siècle va bientôt sonner le glas.

Mon avis : ainsi que les autres livres de Pearl Buck, j'ai adoré cette lecture. cette histoire en particulier démontre la volonté d'un homme qui veut réusir et qui place la renommée et la crainte qu'il inspire au dessus de toutes les autres valeurs. Il tombera de haut et comprendra les vraies valeurs, mais trop tard. Un roman très moralisateur, bien plus que les précédents que j'ai lus mais ô combien humain.

Vent d'est, Vent d'Ouest, de Pearl BUCK

A travers l’histoire de Kwein-Lan, Pearl Buck traîte du conflit existant entre la jeune et la vieille Chine qui, attachée aux traditions, perçoit les changements comme un affront. Comme le veut la coutume, Kwein-Lan ne connaît pas son futur époux, qui a étudié aux Etats-Unis. Le soir de leurs noces, celui-ci lui déclare qu'il comprend qu'elle ne soit pas attirée par lui, car ils sont, tous les deux, contraints à ce mariage. Décidé à suivre des voies nouvelles, en la traitant comme son égale, il trouble la jeune mariée par son attitude. D’abord difficile, leur cohabitation va s’apaiser dès lors que Kwein-Lan va accepter de s’ouvrir à l’influence de son mari, en commençant par se débander les pieds.

A travers cette histoire, on voit 2 cultures qui s'affrontent : ceux qui travaillent la terre et ceux qui cultivent leur esprit... et malheureusement, les 2 ne semblent pas compatibles. jusqu'au jour où ces 2 jeunes époux se parlent, avec leur coeur et décident de réusir leur vie en cumulant les 2 cultures.

c'est un livre magnifique qui prône la tolérance et critique les vieilles traditions, telles ce bandage des pieds... cette jeune femme qui lutte contre la soumission de la femme à l'homme car elle ne se conçoit pas de vie autre que d'être au service de son mari et qui finira par accepter de devenir son égale et y prendra plaisir ; cette jeune femme est émouvante et attendrissante.

j'ai versé des larmes à cette lecture ; les livres de Pearl Buck me touchent profondément ; ils apportent de plus un tel dépaysement et une telle simplicité de vie que c'est une véritable bouffée d'air pur
Revenir en haut Aller en bas
http://partirailleurs.canalblog.com
 
Pearl BUCK
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pearl Buck
» Pearl BUCK (États-Unis)
» Pearl Buck
» Pavillon de Femmes - Pearl Buck
» Pearl Buck

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIRE & ECRIRE :: LIVRES RECOMMANDES & CRITIQUES : :: Auteurs, de A à Z :: A & B-
Sauter vers: