LIRE & ECRIRE

Ce groupe se veut ouvert à tous ceux qui aiment la musique des mots de notre belle langue française. Il aurait pu s'appeler nid de plumes, puisqu'il a vocation de réunir les amis de l'écriture... comme de la lecture !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Mes vacances à Gergovie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
orang le primate

avatar

Messages : 34
Date d'inscription : 12/01/2009
Age : 69

MessageSujet: Mes vacances à Gergovie   Dim 22 Mar - 10:25

--------------------------------------------------------------------------------



Mes vacances à Gergovie...

La Bataille de Gergovie ou « la tripotée du grand Jules » !

Jules, pas ton voisin, l’autre, celui avec des lauriers sur la tête, peut-être avait-il déjà la tronche de carpe qu’on voit sur les médailles, le Jules, pour se balader avec une couronne de laurier, mais bon c’est l’histoire... et on n’y peut rien..., je te raconte un brin de sa déculottée à Gergovie Val d’Allier, au sud de Clermont-Ferrand dans le Puy de Dôme, la seule branlée semble-t-il de sa carrière de génocidaire…

Mais là, encore, tu étais trop jeune cher lecteur, pour t’en souvenir, because tu n’étais même pas en pensée dans les roubignolles de ton Popa... et ton Popa pas dans celle du sien et ainsi de suite…

Bon j’abrège, je te sens impatient de lire ma narration, qui, je suis sûr, vas t’intéresser au plus haut point et lubrifier le reste de ton dernier neurone sclérosé qui agonise doucement sous ton crâne déplumé..., tu vas pouvoir, par ces quelques écrits, Cher Ami, t’instruire sur la conquête de la Gaule avant que ta Belle ne conquiert la tienne par des artifices plus sournois que même le grand Jules n’aurait jamais imaginé…, si, si !!

Nos ancêtres les Gaulois en l’an '58 avant le clouté, vivent tranquillos sur leur terres bien délimitées...

Avec leurs propres druides pour cueillir le gui avec un coupe-coupe de l’époque appelé serpe, que des fois même ils se faisaient un petit bobo qu’ils soignaient avec une potion magique, je le sais je l’ai lu dans une bande dessinée, ok !!!
Bref tous ces futurs Français passaient la plupart de leur temps à faire reluire leurs légitimes et à boire de la gerb-oise et bouffer du sanglier, demande à Uderzo et Goscinny si je raconte des conneries, non mais !!!
Merde tu écris trois phrases historiques et tu as déjà un grincheux qui te cherche des poux dans les genoux…
Bon je continue ou je vous refais l’histoire de la prise de la Bastille un jour de 14 juillet avec les capulets et les Montaigus…, à Waterloo ?

Voilà, je vous ai toujours à l’usure !

Donc le César gouverneur de la province Romaine de Gaule transalpine entreprend avec ses alliés gaulois,< et oui déjà des faux culs qui seront tondus à la libération de la Gaule par des merlans résistants> mais ça l’histoire n’en parle pratiquement jamais, on va pas chipoter non ?

Avec ses allies dise-je, la guerre des Gaules débuta

En 53 avant J-C, le julot Romain tenait déjà toute la Gaule par les roubignolles, "grande folle va" !
Mais c’était sans compter avec le petit teigneux de Vercingétorix, un jeune aristocrate Averne qui va prendre la tête d’une bande de loqueteux irascibles mais fiers comme des coqs qui aimaient bien se chicorner entre eux et qui ne supportaient pas que l’on intervienne dans leurs chicanes, surtout des ritals, non mais !!!
Bon, pas de bol, les légions du gominé s’acharnent sur les troupes du moustachu à la francisque hargneuse, bref tout les guerriers du jeune chef se replient à Gergovie, important oppidum du pays Averne.
Là nous sommes au printemps de l’an '52 avant le crucifié, comme la place était imprenable, le Rital en Chef décide d’installer un camp principal dans la plaine, au nord d’un petit bourg du nom d’Orcet, sûrement mieux desservi en grande surface avec des hauchant et des macdo ainsi que de parcs d’attractions pour détendre ses grandes brutes en mini jupe, bons pour la grande roue et les baraques à frites, je suis pas sûr ,faut voir.

Une nuit, les légions du gominé passent à l’attaque et s’emparent d’une position au pied de l’oppidum, montent à la va-vite une petite pizzeria fortifiée qu’ils relient, cette position avancée, au camp principal « le grand camp » ou notre pizzaïolo en chef se faisait faire un petite gâterie par son centurion de sévices .

Le grand Jules, lassé de se faire reluire le chauve à col roulé et les deux orphelines pendant que le moustachu se goinfrait de cervoise avec ses copains de beuverie, décida de lancer une attaque de diversion vers l’Ouest.
Nos ancêtres tombèrent dans le piège, le petit futé de César en joueur de tours qu’il était ,envoie ses légionnaires en mini jupe, glaive en pogne, se friser les moustaches avec nos ripailleurs de Gaulois au pied des remparts de Gergovie.
Mais là, manque de sieste de « l’apprêt » midi, sûrement, nos petits guerriers au tutu rose fatigués, tombent sur des Gaulois alliés qu’il prennent pour des ennemis.
Ils commencent à avoir les flubes, les cavaliers Gaulois fidèles à Vercingétorix, renseignés par un petit rapporteur, reviennent sur les ritals à la vitesse d’un tiercé commenté par Léon Zitronix : "Chevelux casaque or, revient sur poilocux..., les deux montures sont côte-à-côte, mais voilà que genocidix deux remonte tous ses concurrents et en profite au passage pour balancer un coup de francisque à un collègue trop lent..., arrivée dans l’ordre : 5 12 2 8 "...

Heuuu désolé je me suis égaré...

Les légionnaires de César s’égaillent dans la nature en relevant leur tutus... et voilà cher lecteur qui m’a lu jusqu’au bout, la seule fois ou le grand Jules César a levé le camp sans gagner la bataille.
Quelques mois plus tard il prendra sa revanche sur le moustachu à Alésia, mais ça c’est une autre histoire.
Et voila pourquoi, en Auvergne, on trouve les meilleures pizzas au monde, enfin je crois…
Revenir en haut Aller en bas
admin
Admin
avatar

Messages : 503
Date d'inscription : 15/11/2008
Age : 64
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: Mes vacances à Gergovie   Dim 27 Déc - 18:11

Beh dis donc, j'avais jamais vus les vétérans du grand Jules avec des tutus ou des mini-jupes, mais tous comptes-faits... tu sembles plus observateur que moi !

J'ai bien rigolé en visionnant cette bataille historique avec les yeux du reporter que tu es certainement quand tu regardes dns ta boule de cristal du passé...

Bravo pour ton innénarable verve !

Amitiés d'Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
 
Mes vacances à Gergovie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les ARVERNIALES de Gergovie 2013
» Les ARVERNIALES de Gergovie 2013
» Minéraux du Puy-de-Dôme
» Bonjour, et Salvs pour 2010. Présentation larverne.
» La bataille de Gergovie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIRE & ECRIRE :: "textes divers"-
Sauter vers: