LIRE & ECRIRE

Ce groupe se veut ouvert à tous ceux qui aiment la musique des mots de notre belle langue française. Il aurait pu s'appeler nid de plumes, puisqu'il a vocation de réunir les amis de l'écriture... comme de la lecture !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 "La Dame"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
admin
Admin
avatar

Messages : 503
Date d'inscription : 15/11/2008
Age : 64
Localisation : Belgique

MessageSujet: "La Dame"   Ven 20 Fév - 20:57

De : kovik4 (Message d'origine) Envoyé : 30/11/2006 20:54

Il est des amours qui riment avec toujours, cette belle m’ensorcelle et je ne peux que l’aimer face à son éternelle beauté.

Peu importe le pays que je visite la belle m’invite, car il n’y a pas de plus beau décor que celui de son corps, qui me fait vibrer au gré du plaisir de cet accord.

epuis la nuit des temps, elle sait s’entourer d’amants et ne compte plus ses courtisans, éternelle séductrice qui se donne sans vice, tentatrice de charme, elle n’a pas son égale.

A la cour du monde, c’est une courtisane, charmeuse et enjôleuse qui fait chavirer les cœurs en quête de bonheur, de ses pouvoirs divins elle séduit si bien.

L’homme auprès d’elle retrouve sa jouvence et même quelques fois le doux parfum de son enfance dans la quiétude de sa beauté, venant s’y ressourcer libérant son esprit dans ce havre de paix et de tranquillité.

Enfant, je la fréquentai déjà ne voyant en elle qu’un espace de jeux, images de souvenirs heureux. Tout comme les saisons les années passaient mais rien ne s’efface.

Ce n’est que bien des années plus tard l’envie de la rejoindre me vint à l’esprit car dans mon ciel tout était gris, je devais faire le vide en moi, loin de l’indifférence du regard des autres et qui mieux qu’elle pouvait me tendre les bras dans la recherche de l’harmonie de moi.

De sa sérénité, je pus me ressourcer, alors je senti naître en moi l’envie, le besoin de rejoindre cette dame de cœur qui avait su me rendre confiance en moi.

Tel un amant qui s’envole vers sa belle j’en devenait dépendant ! Combien de fois me suis-je blotti aux creux de ses bras lui confiant mes larmes et cette magicienne par le vent où le soleil séchaient mes pleures pour adoucir mon cœur, combien de secret lui ai-je confié à l’ombre de ses feuillages transpercés par les flèches d’or du soleil où les perles de pluie et combien de mes rêves portés par le chant des oiseaux n’a-t-elle entendu, confidente discrète de ma vie secrète.

Avez-vous déjà connu une maîtresse qui tienne aussi bien ses promesses et dont sa beauté ne vous ait rien coûté ?

Telle une muse s’offrant en toute simplicité, faisant étal de tout ce que la vie lui a donnée, comment ne pourrais-je ne pas l’aimer.

Lorsque je suis en son corps, je sombre subjugué de cet accord bannissant dans ces instants peines et traças, les laissant derrière moi.

Majestueuse dame, de sa compagnie chaque promenade est source de joie, ce fluide fusionnel presque charnel, entre la belle et moi, le raffinement de cette complicité de mon esprit et mes sens, suprême jouissance dans l’abondance des délices de cette belle qui se donne sans pudeur pour tous ceux qui veulent partager ses petits bonheurs.

Tous mes sens sont en éveilles devant tant de merveilles, de senteurs et de couleurs elle embaume mon cœur.

De chaque saisons, elle s’habille pour n’en être que plus jolie, du printemps à l’hiver jamais une tenue austère car elle ne veut en rien nous déplaire, sauf ces pauvres fous qui se moquent de tout sans pour autant n’éveiller en elle le moindre dégoût.

Magicienne aux mille parures féeriques scintillantes dans la lumière de la vie, je n’ai d’yeux que pour elle, top modèle qui jamais ne se démode vêtue de ses parures chatoyantes elle parcoure le monde.

D’une nouvelle collection, elle s’habille de la griffe des saisons soucieuse de plaire à ceux qui la fréquentent, déesse qui enflamme bien des cœurs de sa palette de couleurs, éternelle tourment des peintres amoureux.

Je l’écoute vivre dans le chant des oiseaux, la mélodie du ruisseau, le tout parfois orchestré par le vent caressant la cime des arbres tout en dansant dans les feuillages.

Je la respire dans les senteurs qui m’entourent, parfois même je ferme les yeux comme pour mieux me délecter de ses parfums qui embaument mon cœur.

Alors mes mains deviennent complices, frôlant les feuilles de fougères, une branche de bruyère où ramasse une pomme de pin, et les portant à mon nez, je me délecte de ces odeurs divines, complices naturel qu’offre la belle aux des grands parfumeurs qui taisent la source du secret.

Que je suis bien là auprès d’elle, il est doux de savoir confier ses joies, ses peines et ses secrets dans son silence de tolérance, loin des médisances.

Alors d’un pas lent sillonnant son corps, je la quitte une fois encore mais pour mieux la retrouver guider par le plaisir de lui laisser guider mes pas.

Lentement, je la laisse derrière moi revenant vers une parodie de civilisation découvrant ça et là les souillures de ceux qui ne savent pas que le respect est un acte d’amour et qu’il faut l’offrir aux autre pour toujours.

Amitiés Marco
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
admin
Admin
avatar

Messages : 503
Date d'inscription : 15/11/2008
Age : 64
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: "La Dame"   Ven 20 Fév - 20:57

Réponse
Conseiller Supprimer Message 2 sur 2 dans la discussion

De : gaikoala Envoyé : 1/12/2006 11:36

Que c'est beau, Marco, que cette ode à Dame Nature que tu n'as même pas besoin de nommer !...

Dès le premier texte de ta plume, tu m'impressionnes, et telle une muse je me mets à rêver de tes chants à ma gloire...

Mais qu'est-ce que je raconte là ?
Je ne suis ni muse, ni en espoir de gloire... mais j'admire avec quelle maestria ta plume alègre court sur le papier, le faisant chanter des mille sons des oiseaux et du vent !
Et c'est très beau...

Alexandre
Revenir en haut Aller en bas
http://gaykoala.skyrock.com/profil/
 
"La Dame"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Heinrich BOLL "Portrait de groupe avec dame"
» LETTRE ANONYME - Extrait "La Dame au Cèdre"
» Renaud/ "Départ" de la dame de fer...
» Série "La Dame de Monsoreau"
» petit poème "Chère dame lune" - ENVOYER PAR JOSIANE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIRE & ECRIRE :: Fourre-tout-
Sauter vers: