LIRE & ECRIRE

Ce groupe se veut ouvert à tous ceux qui aiment la musique des mots de notre belle langue française. Il aurait pu s'appeler nid de plumes, puisqu'il a vocation de réunir les amis de l'écriture... comme de la lecture !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Le vigile - Acte 1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fee_Gnomene
Admin
avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 24/11/2008
Age : 50
Localisation : Saint Denis (93200) France

MessageSujet: Le vigile - Acte 1   Mar 27 Jan - 17:53

Bourdier. Je me sens tout raide. Les années passent et on devient vieux sans s’en apercevoir.

Suzy. Tu as trop bu, tu ne sais plus ce que tu dis

-E.liane .Tu es un jeune homme, cesse de te plaindre. Regarde Clément qui se paie du bon temps avec Mathilde, on dirait toujours qu’il va s'écrouler.

Suzy Clément c’est un croulant professionnel. Il veut émouvoir les femmes avec sa fragilité.

Bourdier Silence. J’entends du bruit dans la maison.

Suzy. A cette heure de la nuit, qui veux-tu qui nous rende visite.

Eliane. Quelle heure est-il ? (Elle baille)

Philippe. Sûrement plus de minuit, ma tocante est arrêtée.

(La porte s’ouvre. Le vigile apparaît une lampe électrique à la main)

Le Vigile Bonjour M’sieurs Dames. Monsieur Bourdier est il ici ?

Bourdier c'est moi

En voilà des manières, entrer chez les gens en pleine nuit.

Le Vigile Monsieur Bourdier vous avez signalé à votre assurance sécurité que vous étiez en vacances, ne vous étonnez pas si on vient vérifier les identités de ceux qui occupent les lieux.

Bourdier. Je reçois des amis.

Le Vigile. Vous êtes célibataire, Monsieur Bourdier ?

Suzy C’est tout comme, il est divorcé.

Bourdier A quoi voyez-vous cela ?

Le Vigile. D’habitude quand je surprends un homme assis entre deux jolies femmes, il a l’air embêté, vous vous êtes détendu, souriant.

Suzy. Vous êtes psychologue ?

Le Vigile. Il le faut bien, Madame, dans ce métier.

Bourdier. Pourquoi ? L’une est ma maîtresse depuis longtemps, l’autre va le devenir.

Le Vigile. Vous laissez souvent votre porte ouverte à une heure du matin ?

Bourdier. Mathilde, la dame que vous voyez dans le canapé m’a gentiment ramené mon chat, un beau persan bleu qu’elle a soigné pendant ces quatre jours de vacances.

Le Vigile C’est pour cela que vous laissez les portes grandes ouvertes. Je vous signale des cambriolages dans les maisons autour du lac.

-Bourdier Le chat a voulu retrouver ses habitudes, il m’a demandé pour sortir, il s’est précipité dans le petit bois, je l’ai attendu, allumé une cigarette et je suis reparti près de mes amis en oubliant de fermer la porte.

Le Vigile. Quand je suis repassé, deux heures plus tard la porte était fermée et l’on entendait des voix qui se disputaient à l’étage.

Eliane. Vous intervenez toujours quand les gens ont une discussion ?

Le Vigile. Non Madame. Seulement quand une personne affiliée à la’ Sécurité Urbaine », nous a prévenu qu’il partait en vacances.

Eliane. Et ceux qui ne sont pas clients de votre assurance, vous les laissez dévaliser.
Revenir en haut Aller en bas
http://partirailleurs.canalblog.com
Fee_Gnomene
Admin
avatar

Messages : 316
Date d'inscription : 24/11/2008
Age : 50
Localisation : Saint Denis (93200) France

MessageSujet: Re: Le vigile - Acte 1   Mar 27 Jan - 17:54

Le Vlgile. Dans ce cas, Madame et uniquement dans ce cas le lendemain matin je préviens la police. Je suis un bon citoyen.

Suzy. Mais le lendemain le mal est fait.

Le vigile. Ils auraient du s’inscrire à la « Sûreté urbaine ». Voyez-vous, Madame, chacun doit pouvoir gagner sa vie. Nous nous connaissons tous entre spécialistes, les petits cambrioleurs et nous. Ils sont de la région, ont une famille à nourrir. Alors parfois j’interviens pour les modérer. Je dis à François la Bringue, « je suis sûr que c’est toi qui a chouravé ce beau bracelet en or avec deux rangs d’émeraudes, dans la villa aux volets verts au bord du Lac.»

Eliane. C’est trop fort, c’est mon bracelet, il a été volé il y a trois jours sur ma table de nuit .

Le Vigile. Je suis navré Madame, je ne pouvais pas savoir.

Mais je vais vous aider à retrouver votre bien.

Toutefois, pour l’instant revenons à Monsieur Bourdier

J’ai attendu l’heure légale et je suis entré avec mon passe-partout.

MAthilde .(‘d’une voix aigre, qui lui est habituelle). La pleine nuit vous appellezça une heure légale

Le Vigile.; si Madame veut bien soulever la tenture. Madame verra que le jour est depuis longtemps levé.

(Ce qu’elle fait la pièce est inondée par le soleil matinal.

Eliane. Qu’est ce que c’est, un incendie ?

Le Vigile non Madame c’est un lever de soleil sur le lac ?

On voit bien que Madame n’a pas l’habitude de se lever tôt.

Mathilde. Non, Monsieur la Morale. A cette heure là, je me couche.

Le Vigile. Ce n’était pas une critique, je ne mme le permettrais pas, d’ailleurs j’agit comme vous. A propos de votre bracelet d’émeraudes, je vais vous donner un bon conseil.( Il se rapproche d’Eliane comme pour un entretien privé).

Bourdier. Le charme magnétique d’Eliane agit. Elle a un ticket avec ce jeune homme.

Suzy. Parlons en, c’est du racolage. Et devant toi, encore bien.

Bourdier. Depuis le temps que je suis son amant, elle a droit à des Congés de détente. D’ailleurs tu ne t’en es pas privée quand on était ensemble, il me semble.

Suzy. Tu reviens encore à cette malencontreuse affaire. Ce garçon était beau comme un ange.

Bourdier. Et moi, laid comme un pou.

Suzy. Il avait vingt ans.

De l’autre Côté de la table, le Vigile s’est rapproché d’Eliane.

le Vigile. Oui, Madame, le commissaire principal Malebranndt de Genève traque Grossmoulin depuis dix ans, sans succès, il est certain que Grossmoulin recéleur de toutes les pierres de valeur dans les quatre cantons va écouler vos pierres, mais elles ne sont pas chez lui.

Le mieux serait d’aller à Lausanne discuter avec l.

Eliane. Mais je ne le connais pas ce Monsieur Grossmoulin.

Le Vigile. Il me reste quelques jours de Congé, nous partons à Lausanne Chez Grossmoulin.

Eliane. Vous me sauvez la vie. Vous comprenez le Monsieur qui ma offert ce bracelet, n’est pas courant du vol. Il me reprocherait de faire peu de cas de ses cadeaux.

Le vigile. Vous avez un mari généreux.

Eliane. Lui, non, il est pingre, mais il s’en fout.

(En avant plan)

Suzy. Regardez la, elle a du culot. Sous nos yeux, elle flirte avec ce gendarme.

Bourdier. Ce n’est pas un gendarme, mais in vigile envoyé par mon assurance.

Suzy. En y regardant bien, il a quelque chose ce jeune homme. Je comprends qu’Eliane s’intéresse à lui.

bourdier. Tu ne vas pas t’y mettre toi aussi.

Suzy. Rassure-toi, je sais me tenir.

Eliane. Alors d’accord, je viens vous cherchez chez vous à 7 h 45. Au fait, où habitez-vous ?

le Vigile. 17, rue de l’Abreuvoir, je serai prêt. Les tractations seront longues et difficiles, prévoyez de revenir le lendemain.

Suzy. Tu as entendu, Elle lui donne rendez-vous, sous notre ne z.

Fais quelque chose.

Bourdier. Ça concerne son mari, Philippe préfère chercher dans les cartes comment Clément la plumer, hier soir.

Suzy. Tu devrais également intervenir, Mathilde a bien été ta première femme avant ton divorce.

Bourdier. Il y a prescription. Un jour je te raconterai comment je l’ai perdue au poker contre Philippe. J’ai triché pour qu’il m’en débarrasse.

Suzy. Tu es un ignoble individu, je me demande pourquoi je t’aime tant.

Bourdier. Par ce que je suis ignoble, ça t’émoustille.

Suzy. Tu me crois capable de tout.

Bourdier. Mais Chérie c’est pour ça qu’on t’aime.

Le Vigile. Puisque nous sommes d’accord, je vais prendre congé. Mesdames, Messieurs, j’ai été très heureux cde faire votre connaissance. Je conseille vivement à Monsieur Bourdier de veiller à ce que sa porte soit bien fermée et qu’il n’hésite pas à nous prévenir quand il rentre de voyage.

(Le rideau descend lentement tandis que les invités l’applaudissent.).

Fin du 1er acte.



COPYRIGHT-Jean-Christophe.
Revenir en haut Aller en bas
http://partirailleurs.canalblog.com
 
Le vigile - Acte 1
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La cour supreme autorise les videos d'acte de cruauté envers des animaux
» Présentation de Phèdre, acte 1, scène 2
» Acte manqué
» Vanité de l'acte d'écrire
» acte de trahison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIRE & ECRIRE :: Théâtre-
Sauter vers: