LIRE & ECRIRE

Ce groupe se veut ouvert à tous ceux qui aiment la musique des mots de notre belle langue française. Il aurait pu s'appeler nid de plumes, puisqu'il a vocation de réunir les amis de l'écriture... comme de la lecture !
 
AccueilFAQS'enregistrerConnexion
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Forum

Partagez | 
 

 Lucy Maud MONTGOMERY

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fee_Gnomene
Admin
avatar

Messages : 328
Date d'inscription : 24/11/2008
Age : 50
Localisation : Saint Denis (93200) France

MessageSujet: Lucy Maud MONTGOMERY   Ven 5 Déc - 16:04

L'auteur, Lucy Maud Montgomery est née en 1874 et décédée en 1942. L'histoire d'Anne est un peu la sienne (autobiographie romancée) et au long de 8 volumes, on suivra les pas de cette héroïne attachante et de ses enfants

Anne, la maison aux pignons verts

Matthew et Marilla Cuthbert : un vieux garçon et une vieille fille, frère et sœur un peu aigris, vivent dans leur solitude dans leur propriété. Un jour, ils décident de prendre un orphelin auquel ils offriront un foyer en échange de diverses tâches pour les soulager.

Bien entendu, ce n'est pas un petit garçon qui arrive par le train, mais une petite fille de 11 ans, Ann Shirley, rouquine aux tâches de rousseur et caractère bien trempé.

Conquis par la fraîcheur et la gentillesse de la petite Ann, Matthew convaincra sa sœur de garder l'enfant et ils l'adopteront.

Nous suivons donc l'adolescence de Ann (mais attention, elle veut que l'on dise AnnE... à la française), qui a des rêves plein la tête et une imagination débordante.

C'est une série où le merveilleux a la belle part : Anne interprète tout et place de la poésie en toute chose : un lac deviendra « le miroir des fées », la petite Diana sa voisine deviendra son « amie de cœur » dont elle a tant rêvée... même la revêche Marilla se prend au jeu et apprécie le caractère de l'enfant.

Bien sûr, l'enfant se révèle rebelle (ne supporte aucune remarque sur la couleur de ses cheveux, ira jusqu'à les teindre en cachette et sera en guerre contre le beau Gilbert, camarade de classe, qui l'aura un jour appelée « poil de carotte »), courageuse (elle sauvera une nuit une petite fille malade ; grimpe sur les toits) attendrissante et surtout honnête et gentille. En bref, une belle âme.

Anne d'Avonlea

La suite des aventures de Anne, qui continue ses études en vivant toujours auprès de Marilla et Matthew. Elle est amoureuse de Gilbert Blythe (le fameux Gilbert qui s'était moqué de la couleur de ses cheveux)

Ils ont monté avec quelques amis une société à l'intérieur de la ville d'Avonlea, afin de garder ce beau village. Anne aura fort à faire avec des voisins un tantinet bougons mais qu'elle réussira à mettre dans sa poche, grâce à sa gentillesse et son bon caractère.

Elle apprend également à maîtriser son fameux caractère car bien qu'elle aie 16 ans.... Les impulsions d'Anne provoquent encore des catastrophes amusantes !

Anne quitte son île

j'y ai retrouvé la magie d'Anne qui me fait sentir bien lorsque je la lis... elle toujours aussi exubérante, sait ce qu'elle veut et attend le prince charmant.... et manque de le râter !

elle se décide également à aller sur les lieux où ses parents biologiques ont vécu avant de trépasser et elle va "hériter" un paquet de lettres qu'ils se sont envoyées et découvrir ainsi qu'elle était très aimée par ses parents....

j'ai beaucoup aimé ce tome 3 et je l'ai dévoré !


Anne : le domaine aux peupliers

Anne est devenue Directrice d'école après avoir été institutrice. Ce roman est épistolaire, nous suivons ses aventures au travers des lettres qu'elle écrit à Gilbert, qui lui fait ses études de médecine à Londres (je crois). Elle a quelques difficultés à l'école avec quelques élèves d'une famille influente de la ville, qui lui en font voir de toutes les couleurs mais grâce à un concours de circonstances heureux, ces mêmes personnes l'accepteront ensuite parmi eux et la chériront. En parallèle à cela, Anne va permettre différents mariages, du fait de sa facilité à nouer le dialogue avec les gens. Elle permettra également à une enfant prise en amitié de se soustraire à l'autorité de 2 vieilles dames qui l'élèvent sans amour, de retrouver son père.

Ce sont 3 années de sa vie que nous suivons dans ce tome 4.

Anne : Une maison de rêve
Dans ce tome 5, Anne et Gilbert emménagent dans leur premier foyer : une petite maison en bord de mer où leur premier enfant verra le jour. Un vieux capitaine, une commère de village et une jeune femme mystérieuse vont devenir leurs amis proches.

Dans cette histoire, on entend de bien belles histoires de mer racontées par le capitaine Jim, qui donnent envie de partir au large ; quant à Leslie, la jeune femme mystérieuse, la vie ne l'a pas gâtée, et il faudra toute l'amitié d'Anne et Gilbert pour que la jeune femme retrouve une joie de vivre. Mais avec Anne, tout est possible !

Le roman se termine sur une nouvelle maison, que le jeune couple achète et dans laquelle ils emménagent avec leur fils James, surnommé Jem, et leur femme de compagnie Susan, qui fait maintenant partie intégrante de leur famille.

Anne d'Ingleside
Anne et Gilbert ont déjà 6 enfants, dont 1 paire de jumeaux et la magie opère toujours.

Ils ont acheté une grande maison à Ingleside (d'où le surnom de l'héroïne).

C'est le dernier tome où l'on suit Anne dans sa vie de femme mariée (les prochains tomes seront axés sur l'histoire de ses enfants). C'est une mère aimante et formidable. A la voir faire avec ses enfants, c'est extraordinaire car ayant été orpheline et servante, elle aurait pu devenir aigrie ; or c'est tout l'inverse, elle donne au centuple ce qu'elle aurait aimé recevoir et transmet les valeurs de Marilla et Matthew...


Anne, La vallée Arc en ciel

Ce tome 7 est consacré aux enfants d'Anne et Gilbert, qui sont tous de gentils chenapans. Ils vont se lier avec les enfants du pasteur et ce tome 7 est un régal..

En effet, arrivent Dans le village le pasteur et ses enfants (ils sont 4 : 2 filles et 2 garçons). Il n'y a plus de mère et les enfants sont livrés à eux-mêmes ce qui signifie beaucoup de bêtises (certaines prêtant à conséquence) mais surtout ce sont des enfants aimants qui sont "des amis de Joseph" (c'est une expression dans cette histoire qui signifie que ces personnes là voient le positif dans tout et du merveilleux et peuvent être des amis de coeur ; ceux qui ne le sont pas sont en fait les ronchons et égoïstes...). Ils vont bien sûr rencontrer les enfants d'Anne et Gilbert et vont devenir des amis "à la vie, à la mort"...

Beaucoup d'aventures, de mots rigolos (expressions et défis d'enfants) mais surtout beaucoup d'Amour.

En lisant ce tome, on se rend compte de l'enfance qu'aurait eu Anne si elle n'avait pas été orpheline. Parmi ses enfants, l'un est poète et voit des choses autour de lui tout comme elle le voyait ou faisait dans le tome 1.

Un volet très drôle et émouvant d'où ressort la Joie de vivre... un des meilleurs de la série, à mon avis


Rilla d'Ingleside

Le tome 8 est un récit fait par Rilla, la plus jeune fille d'Anne. Lorsque la guerre de 14-18 débute, Rilla a 15 ans, elle est insouciante, frivole et un peu égoïste. Elle va changer du tout au tout et le fait de la suivre par le biais de son journal et un peu quand même par le narrateur permet au lecteur de s'attacher à elle. Elle va recueillir dès les premiers jours de la guerre un nourrisson dont la mère est morte en couches et qui se meurt lui même et va lui sauver la vie. Avec l'accord de ses parents, elle va l'élever en attendant le retour du père (qui est à la guerre) et cet enfant va lui permettre de se découvrir, au fil des 4 années où elle le garde avec elle.

C'est un récit très poétique, où l'héroïne se remet en question en permanence, se réjouit des victoires sur le front et angoisse lorsque les nouvelles sont mauvaises (2 de ses frères y sont ainsi que son « fiancé » et plusieurs de ses amis).

On ne suit pas beaucoup Anne dans cette histoire, c'est maintenant une femme de 40 ans (voire plus) et l'auteur passe le flambeau à la descendance d'Anne qui nous amène en 1918.

Avec ce tome 8, c'est une belle série qui s'achève, une de ces séries qu'il fait bon lire et à laquelle il fait bon penser une fois la lecture finie.

Dans la mesure où l'histoire d'Anne est semi-autobiographique, je me dis que les descendants dont il est question dans cette saga (les enfants d'Anne) sont centenaires à l'heure actuelle mais que leurs enfants à eux ont dû lire cette série... c'est sympa...


Cette série véhicule les mêmes valeurs que la biographie en 10 tomes de Laura Ingalls Wilder ou que la série de Johanna Spyri ("Heidi" en 5 ou 6 volumes). Dans ces 3 sagas, on suit les enfants depuis leur plus jeune âge (10 ans pour Heidi, 11 pour Anne, et 8 pour Laura)...

Des sentiments vrais et généreux... de la tendresse et de l'amour... des valeurs vraies et simples... bref, de la douceur dans ce monde de brutes
Revenir en haut Aller en bas
http://partirailleurs.canalblog.com
 
Lucy Maud MONTGOMERY
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les autres livres de Lucy Maud Montgomery
» [Lucy Maud Montgomery] Anne .. La maison aux pignons verts
» Lucy Maud Montgomery
» Lucy Maud Montgomery
» ANNE... LA MAISON AUX PIGNONS VERTS de Lucy Maud Montgomery

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LIRE & ECRIRE :: LIVRES RECOMMANDES & CRITIQUES : :: Auteurs, de A à Z :: L & M-
Sauter vers: